ACTUALITÉ

A
Stacks Image 1570

COLLOQUE
Repenser un monde en "crise" : aliénation et critique des formes de vie
19, 20 et 21 octobre 2022.
Pour plus de détails, consultez le lien suivant : programme du colloque

Cet événement fait suite à une subvention CRSH-CONNEXION accordée à des professeurs de l'UQO, de l'Université St-Paul et de l'Université d'Ottawa - Evy Nazon (candidate principale), Isabelle St-Pierre (cocandidate), Jacques-Bernard Gauthier (cocandidat), Jonathan Durand Folco (cocandiat) et Thomas Forte (cocandidat).

A
Stacks Image 1529

CONFÉRENCE PANCANADIENNE SUR l'ÉQUITÉ, DIVERSITÉ et INCLUSION DANS LES MILIEUX CULTURELS : Programmation, Balados et inscription gratuite - visitez notre site web :

https://ediconference.ca/

COLLOQUE
Repenser un monde en "crise" : aliénation et critique des formes de vie
19, 20 et 21 octobre 2022

APPEL À COMMUNICATION

Date limite de remise des propositions : 1er juin 2022
Nous sollicitons votre participation à ce colloque qui est organisé par des professeur.e.s de l’Université du Québec en Outaouais, l’Université d’Ottawa et l’Université Saint-Paul.
Le colloque vise à mettre en dialogue, discuter des limites et faire émerger de nouvelles perspectives critiques en prenant en considération les enjeux contemporains tels que la violence, la discrimination, les transformations des systèmes sanitaires, éducationnels, sociaux, etc. Comment devons-nous comprendre ces temps ? Comment la critique peut-elle nous aider à résister et à développer une pratique qui nous permette de renverser radicalement la rationalité néolibérale mondiale ? Ce ne sont là que quelques-unes des questions que nous voulons discuter dans ce colloque. Les propositions adoptant une approche critique utilisant les théories issues de l’École de Francfort, particulièrement celles liées aux travaux des « nouvelles générations » de cette école, de la French theory (Foucault, Derrida, etc.), du postcolonialisme et du dé- colonialisme, de l’afropessimisme, du féminisme ou queer, etc. sont encouragées.
Lors de ce colloque, les organisateurs auront le plaisir de compter sur la participation de Hartmut Rosa de l’Université de Friedrich-Schiller d’Iéna, de Rahel Jaeggi de l’Université Humbolt de Berlin et de Glenn S. Coulthard de l’Université de la Colombie-Britanique, Canada.
Le comité invite la soumission de propositions pour des présentations individuelles de haute qualité, incluant celles d’étudiant.e.s au 2e et 3e cycle. Les travaux en cours sont les bienvenus. Les soumissions (en français ou en anglais) doivent inclure : 1) un titre (100 mots maximum); 2) un résumé (500 mots maximum) ; et, 3) les noms/affiliation institutionnelle/poste et une brève biographie du (de la) chercheur.e/de l’étudiant.e (100 mots maximum). Comme suite au colloque, nous planifions la publication d'un ouvrage collectif, ainsi, et sur la base des propositions soumises, certains autrices et auteurs pourront être invité.e.s à travailler un texte plus long afin de contribuer à l'enrichissement de l'ouvrage en question.

Pour soumettre votre proposition, veuillez remplir le formulaire suivant :
https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=JJOReJEwgUWJEF- 2oi1VRXc2NJ1CzphCszyVA9lPF-dUQlNWQ1I0VFQ0STA4WDhZTTdWOERSOVdVMy4u

Pour toutes questions ou informations, contactez : evy.nazon@uqo.ca

Stacks Image 1538
A
Stacks Image 1501

Jacques-Bernard Gauthier est cocandiat d'une subventions CRSH-Connexion

En janvier 2022, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada a accordé à Evy Nazon (candidate principale), Jacques-Bernard Gauthier (cocandiat), Isabelle St-Pierre (cocandidate), Jonathan Durand Folco (cocandiat et professeur à l'Université St-Paul d'Ottawa) et Thomas Forte (cocandidat et professeur à l'Université d'Ottawa) une subvention Connexion en vue de l'organisation d'un colloque autour des réflexions d'Harmut Rosa, de Rahel Jaeggi et de Glen Coulthard. Le colloque s'intitule "Repenser un monde en « crise » : accélération, aliénation et critique des formes de vie".

COLLOQUE
Repenser un monde en "crise" : aliénation et critique des formes de vie
19, 20 et 21 octobre 2022

APPEL À COMMUNICATION

Date limite de remise des propositions : 1er juin 2022
Nous sollicitons votre participation à ce colloque qui est organisé par des professeur.e.s de l’Université du Québec en Outaouais, l’Université d’Ottawa et l’Université Saint-Paul.
Le colloque vise à mettre en dialogue, discuter des limites et faire émerger de nouvelles perspectives critiques en prenant en considération les enjeux contemporains tels que la violence, la discrimination, les transformations des systèmes sanitaires, éducationnels, sociaux, etc. Comment devons-nous comprendre ces temps ? Comment la critique peut-elle nous aider à résister et à développer une pratique qui nous permette de renverser radicalement la rationalité néolibérale mondiale ? Ce ne sont là que quelques-unes des questions que nous voulons discuter dans ce colloque. Les propositions adoptant une approche critique utilisant les théories issues de l’École de Francfort, particulièrement celles liées aux travaux des « nouvelles générations » de cette école, de la French theory (Foucault, Derrida, etc.), du postcolonialisme et du dé- colonialisme, de l’afropessimisme, du féminisme ou queer, etc. sont encouragées.
Lors de ce colloque, les organisateurs auront le plaisir de compter sur la participation de Hartmut Rosa de l’Université de Friedrich-Schiller d’Iéna, de Rahel Jaeggi de l’Université Humbolt de Berlin et de Glenn S. Coulthard de l’Université de la Colombie-Britanique, Canada.
Le comité invite la soumission de propositions pour des présentations individuelles de haute qualité, incluant celles d’étudiant.e.s au 2e et 3e cycle. Les travaux en cours sont les bienvenus. Les soumissions (en français ou en anglais) doivent inclure : 1) un titre (100 mots maximum); 2) un résumé (500 mots maximum) ; et, 3) les noms/affiliation institutionnelle/poste et une brève biographie du (de la) chercheur.e/de l’étudiant.e (100 mots maximum). Comme suite au colloque, nous planifions la publication d'un ouvrage collectif, ainsi, et sur la base des propositions soumises, certains autrices et auteurs pourront être invité.e.s à travailler un texte plus long afin de contribuer à l'enrichissement de l'ouvrage en question.

Pour soumettre votre proposition, veuillez remplir le formulaire suivant :
https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=JJOReJEwgUWJEF- 2oi1VRXc2NJ1CzphCszyVA9lPF-dUQlNWQ1I0VFQ0STA4WDhZTTdWOERSOVdVMy4u

Pour toutes questions ou informations, contactez : evy.nazon@uqo.ca

Stacks Image 1510
A
La gestion de projet et le saint Graal de l'équilibre pérenne entre la rigueur et la pertinence.

Voilà sur quoi s'arrêtent Jacques-Bernard Gauthier et Ika Lavagnon dans leur tout dernier papier disponible en format de prépublication et ayant pour titre "The rigor-relevance gap in Project Management research: It's time to stop the lament and think and act reflexively". Voici un aperçu du dernier opus de Gauthier et Ika :

"Over the last decades, the "rigor-relevance gap" has garnered attention in Project Management (PM) research. In this paper, we argue that reflexivity can help produce more relevant and rigorous research and we invite scholars to stop sitting on the sidelines only to lament such a gap. In our clarion call to overcoming the gap, we challenge scholars to take an active and competent part. To that end, we outline typical reflexive questions along with four main pillars that scholars ought to take into account: 1) the status of the PM knowledge field; 2) the evolution of PM through historical periods of thoughts; 3) PM and social theory; and 4) ontological and epistemological assumptions. We also showcase the dialectical interplay not only between sociology and PM but also among these interdependent pillars. Finally, we conclude that such an interplay offers the best opportunity to overcome the rigor-relevance gap in PM."

Pour plus de détails, consultez le lien suivant : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03563085/
A
Stacks Image 1453

Jacques-Bernard Gauthier est cocandiat d'une subventions CRSH-Connexion

En janvier 2022, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada a accordé à Julie Bérubé (candidate principale), Jacques-Bernard Gauthier (cocandidat) et Vivek Venkatesh (cocandidat et professeur à l'Université Concordia) une subvention Connexion à deux volets : événement et rayonnement. Le volet événement prend la forme d’un colloque virtuel intitulé « Équité, diversité et inclusion dans les industries culturelles : regard sur le rôle des organismes culturels et autres enjeux ». Pour sa part, le volet rayonnement propose la création et la production d’une boîte à outils destinées aux organismes culturels.

Conférence virtuelle pancanadienne sur
L'équité, la diversité et l'inclusion dans les industries culturelles :
le rôle des organismes culturels
Le 15 et le 16 juin 2022
9h à 14h (HAP)

Les notions d’ÉDI sont omniprésentes dans les sphères académiques (Adamson, Kelan, Lewis, Sliwa, & Rumens, 2021; Heidelberg, 2019) et socioéconomiques (van Ewijk, 2011); elles touchent l’ensemble des industries dont les industries culturelles. À cet effet, le Conseil des arts du Canada (CAC) s’est engagé depuis quelques années à mettre l’équité, la diversité et l’inclusion au cœur de ses programmes (Conseil des arts du Canada, 2019, 2021). Pour ce faire, le CAC mène des recherches sur certains groupes d’artistes (ex. : artistes autochtones, handicapé·e·s, milieux minoritaires linguistiques, etc.) et réserve une partie de ses subventions pour ces personnes (Conseil des arts du Canada, 2019). Les organismes culturels sont de plus en plus sensibilisés aux questions relatives à l’ÉDI et cherchent à comprendre leur rôle face à celles-ci au sein des industries culturelles (Culture Outaouais, 2019). Or, les recherches menées par le CAC sur les questions d’ÉDI portent sur les individus et non les organismes. Quant à la documentation scientifique, elle se préoccupe peu du rôle des organismes culturels face à l’ÉDI.
La conférence proposée vise l’échange entre les chercheur·euse·s et les travailleur·euse·s des industries culturelles où les un·e·s pourront partager les résultats de leurs recherches sur l’ÉDI dans les industries culturelles et les autres leurs expériences sur le terrain. Cette complémentarité des expériences réelles et des résultats de recherches vise à développer de nouvelles connaissances ancrées dans la pratique des travailleur·e·s de ces industries.
Nous invitons toute personne s’intéressant à l’ÉDI dans les industries culturelles à soumettre une proposition de communication (que vous soyez chercheur·euse, étudiant·e, artiste ou travailleur·euse culturel·le). Nous espérons recevoir des communications touchant différents sujets en lien avec l’ÉDI et les industries culturelles, dont le rôle des organismes culturels. Nous visons la présentation de résultats de recherche et des témoignages provenant d’expériences (initiative, enjeux, etc.) vécues par des travailleur·euse·s culturel·le·s et des artistes.

Cliquer sur ce lien pour télécharger l'appel à communication.

Stacks Image 1434

Jacques-Bernard Gauthier est cocandiat de deux subventions CRSH-Connexion

En janvier 2022, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada a accordé à Julie Bérubé (candidate principale), Jacques-Bernard Gauthier (cocandidat) et Vivek Venkatesh (cocandidat et professeur à l'Université Concordia) une subvention Connexion à deux volets : événement et rayonnement. Le volet événement prend la forme d’un colloque virtuel intitulé « Équité, diversité et inclusion dans les industries culturelles : regard sur le rôle des organismes culturels et autres enjeux ». Pour sa part, le volet rayonnement propose la création et la production d’une boîte à outils destinées aux organismes culturels.

Le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada a également accordé à Evy Nazon (candidate principale), Jacques-Bernard Gauthier (cocandiat), Isabelle St-Pierre (cocandidate), Jonathan Durand Folco (cocandiat et professeur à l'Université St-Paul d'Ottawa) et Thomas Forte (cocandidat et professeur à l'Université d'Ottawa) une subvention Connexion en vue de l'organisation d'un colloque autour des réflexions d'Harmut Rosa, de Rahel Jaeggi et de Glen Coulthard. Le colloque s'intitule "Repenser un monde en « crise » : accélération, aliénation et critique des formes de vie".

Stacks Image 1438
A

Un financement CRSH-SIC pour
Julie Bérubé et Jacques-Bernard Gauthier : Conciliation des valeurs artistiques et entrepreneurials en contexte de pandémie COVID19.

En 2017, Julie Bérubé et Jacques-Bernard Gauthier ont mené une enquête par entrevues afin de documenter les tensions de valeur que vivent les artistes professionnels en mettant particulièrement l’accent sur la conciliation des valeurs entrepreneuriales et artistiques. Les résultats de cette enquête ont été diffusés à l’aide de différents médiums dont tout récemment lors des congrès 2021 de l’association canadienne de sociologie et de l’European Academy of Management (EURAM). Le contexte sociosanitaire actuelle touche durement les industries culturelles. Dès lors qu’est-ce que la pandémie COVID19 est venue changer quant aux stratégies empruntées par les artistes professionnels afin de concilier les valeurs artistiques et entrepreneuriales? Voilà ce que le financement CRSH-SIC va permettre d’explorer.
A
Stacks Image 1421

Managing projects in creative industries: a compromise between artistic and project management values est paru dans Creative Industries Jounal.

Résumé. For about the last ten years, the creative industries have been structuring themselves around projects; this is called projectification. With this research, we study the tension between artistic and project management values and compromises in projects in creative industries. Drawing on the Making Projects Critical approach, we used the Economies of Worth framework to analyze the results of an instrumental multiple case study of creative industries. We undertook semi-structured interviews with creative workers, art directors and project managers of small advertising agencies. This article highlights compromise between artistic and project management values as a condition for the viability of projects in creative industries. Our conclusion is that compromise is attainable if project managers focus not only on instrumental project management principles but also on the satisfaction and daily support of creative workers, and an educational-type relationship with customers. Given the tension between creative and project management values, achieving a compromise is a condition for the viability of projects in creative industries.

Pour plus de détails sur cet article de
Julie Bérubé et de Jacques-Bernard Gauthier, je vous invite à suivre le lien suivant : https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/17510694.2021.1979278

A
Stacks Image 1378

Jacques-Bernard Gauthier collabore à des travaux présentés au congrès 2021 de l'EURAM qui se tient les 16, 17 et 18 juin 2021.

A problematization exercise to explore the perpetuation of psychological distress among hospital nurses
(Nicole Jacob, Jacques-Bernard Gauthier et isabelle St-Pierre)

Résumé :

Problem. Psychological distress among hospital nurses, an ongoing problem that has lasted for nearly half a century despite extensive research on the topic, has negative consequences for the nurses who experience it, can pose a danger to patient safety in addition to causing increased costs to the healthcare system. Literature review. The scientific literature is rich with results outlining “causes” pertaining to nurses’ psychological distress, namely with measurable constructs related to the issue, but is silent on its perpetuation. In connection with the day-to-day work of nurses, a mapping of these “causes” revealed four main reasons – or “core ideas” – which contribute to the problem: working conditions, professional relationships, workplace support, and nurses’ personal characteristics. A defragmentation then made it possible to reorganize these core ideas in a different way and, in so doing, highlighted three reasoning patterns that may contribute to the perpetuation of psychological distress among hospital nurses: a tradition of power, a tradition of covert violence, and a tradition of tensions arising from conflicting values. Within these reasoning patterns are social practices that both derive from them as much as maintain them. Objective. This problematization exercise aims at constructing a research question that contrast with a tradition of a quarter of a century of research on psychological distress in hospitals nurses. Prospective contributions. An awareness of social practices that contribute to perpetuation of psychological distress among hospital nurses.

Pour plus de détails sur le programme de l'EURAM consultez le lien suivant :
https://www.xcdsystem.com/euram/program/Ccy4JoJ/index.cfm?pgid=2232



Management Research in a Capitalist Society from a Justification Theory Perspective
(Julie Bérubé et Jacques-Bernard Gauthier)

Résumé :

The framework presented in Boltanski and Thévenot (1991, 2006) On Justification: Economies of Worth (EW) celebrates its thirtieth anniversary in 2021. This theoretical framework is relevant for studying situations where different value systems meet, creating a tension that can be resolved through compromise. The framework is used in various fields including management. We reviewed empirical publications in the field of management that have used this framework in order to obtain a response to this question: How have researchers integrated the sociohistorical context (hypermodernity/new spirit of capitalism) as a background for their analyses mobilizing the EW framework? Our conclusion is that the authors generally do not take into account the context of the sociohistorical era in which the research took place when analyzing tensions and compromises with the EW framework. We were therefore interested in exploring the influence of capitalism as a sociohistorical era on the management of the tensions between Boltanski and Thévenot’s worlds. To achieve this research objective, we chose a sector characterized by value tensions: the cultural industries, and specifically the visual arts sector. In 2017, we conducted a qualitative study of professional visual artists to understand how they manage the tension between the artistic and monetary imperatives. We conducted a total of 50 semi-structured interviews with professional visual artists. Our results show that artists are in fact dealing with a tension between the artistic and monetary imperatives, or between the inspired and the market worlds, in Boltanski and Thévenot’s terms. To manage this tension, artists either reach a compromise between these two worlds or reject the market world in favor of the inspired world. In both situations, our analyses reveal a domination of the market world induced by the principles of the capitalist sociohistorical era. This conclusion invites researchers to include this reflection when focusing on the theme of the 21st EURAM Conference: Reshaping capitalism for a sustainable world.

Pour plus de détails sur le programme de l'EURAM consultez le lien suivant :
https://www.xcdsystem.com/euram/program/Ccy4JoJ/index.cfm?pgid=2232
A
Stacks Image 1312

Jacques-Bernard Gauthier, co-auteur de travaux présentés au congrès 2021 de la Société canadienne de sociologie qui se tient du 31 mai au 4 juin 2021.

Professional artists located outside the Canadian poles of creativity: a study of their practices under the lens of the pragmatic sociology of critique
(Julie Bérubé et Jacques-Bernard Gauthier)

Résumé :

Over the past decade, the creative and cultural industries have grown very rapidly (Bridgstock, 2013) and researchers identified that professional artists are struggling with a tension between the artistic and commercial imperatives (Hausmann and Heinze, 2016). Research studying this tension focuses on poles of creativity (e.g. New York, Montréal, Toronto) and shows the presence of politics to create, with the artists, a structure composed of investment formulas to ease this tension. For example, the city of Toronto’s governance system implements a structure constituted of cultural municipal policies, social and cultural programs and cultural institutions (Goldberg-Miller, 2015). This research focuses on the case of professional artists located outside the Canadian poles of creativity. The tension between the artistic and commercial imperatives is described as a tension between the inspired and market worlds of Boltanski and Thévenot’s (1991; 2006) On Justification theory. In the Canadian poles of creativity, like the case of the city of Toronto, politics represented by the civic world of Boltanski and Thévenot help manage this tension. The results of 50 semi-structured interviews with professional artists outside of the Canadian poles of creativity, point to a lower implication of politics in the cultural industries. In order to manage the tension between artistic and commercial imperatives, these artists are developing individual practices (development of new skills and adaptation art forms) and collective practices (professional and personal networking). These individual and collective investment formulas compensate for the low level involvement of politics in creating a structure in the cultural industries. Versatility, adaptability and networking relate to Boltanski and Chiappelo (2007; 2011)s projective world. Thus, to manage the tension between the inspired and market worlds, we identify the presence of the projective world in the case of professional artists outside the Canadian poles of creativity.

Pour plus de détails consultez le lien suivant :
https://www.csa-scs.ca/conference/paper/professional-artists-located-outside-the-canadian-poles-of-creativity-a-study-of-their-practices-under-the-lens-of-the-pragmatic-sociology-of-critique/


Equity, Diversity and Inclusion in Cultural Industries: The Role of Cultural Organizations
(Julie Bérubé, Vivek Venkatesh, Jacques-Bernard Gauthier, Maud Loranger et Léah Snider)

Résumé :

According to Florida (2014), the creative and cultural industries should not be affected by equity, diversity and inclusion (EDI) issues. The competitive advantage of individuals lies in their talent and creativity and is not dependent on, for example, ethnicity, gender or social class. However, the results of scientific research point rather towards systemic discrimination within these industries, exacerbated by the policies put in place to promote them. Current research shows discrimination based on gender and ethnicity, but also on physical ability, age and location. Based on these observations, Eikhof (2017) proposes a theoretical approach in which she studies, on the one hand, individuals working in the creative and cultural industries and the decisions they make and, on the other hand, the decision makers and the context in which they make EDI-related decisions. Nevertheless, Eikhof (2017) does not take into account the role of cultural organizations. But, Acosta (2016) notes their importance in shaping policies specific to cultural industries. The objective of this research is therefore to identify the role of cultural organizations in EDI issues within the cultural industries. To this end, we are currently conducting semi-structured interviews with artists and cultural organizations in four Canadian cities (we are aiming for a total of 60 interviews). These results are analyzed using Boltanski and Thévenot (1991; 2006)’s theoretical framework On justification. Respondents responses are associated with the different worlds of Boltanski and Thévenot (1991; 2006) in order to identify tensions and the formation of compromises. Based on the empirical data collected on the tensions and compromises, we will propose ways in which cultural organizations can work towards equity, diversity and inclusion in the cultural industries.

Cette communication s’appuie sur des recherches financées par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Pour plus de détails consultez le lien suivant : https://www.csa-scs.ca/conference/paper/equity-diversity-and-inclusion-in-cultural-industries-the-role-of-cultural-organizations/

A
Stacks Image 1477

De la théorie de la structuration aux Économies de la grandeur : un rapprochement est-il possible?


Dans le cadre du colloque "Théorie de la justification : 30 ans de retombées dans les recherches du champ du management", Julie Bérubé et Jacques-Bernard Gauthier s'intéressent à un rapprochement possible entre la théorie de la structuration de Giddens et la théorie de la justification de Boltanski et Thévenot. Ce rapprochement est d'autant plus justifié puisque pour Pfister (2001), l’appareillage conceptuel de B&T est une sorte de « boîte noire » dans laquelle on place deux mondes et de laquelle ressort un compromis. En y alliant la théorie de la structuration ceci permet de comprendre le compromis grâce à la co-construction entre les pratiques et le structurel. La combinaison de ces deux approches théoriques permettrait donc de jeter un regard conceptuel nouveau aux recherches empiriques en management arrimant à la fois l’accord et le désaccord et les différents niveaux en jeu.

Cette communication s’appuie sur des recherches financées par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Pour plus de détails sur le colloque et la présentation de Julie Bérubé et de Jacques-Bernard Gauthier consultez le lien suivant : https://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/88/400/443/c
A
Stacks Image 1479

Julie Bérubé et Jacques-Bernard Gauthier coéditent, à titre de rédacteurs invités, le tout dernier numéro de la Revue internationale P.M.E.

En ligne depuis la fin de janvier 2020, le numéro 3-4 du volume 33 de la Revue internationale P.M.E. aborde la question de l’entrepreneuriat en marge des masses dans les industries créatives et culturelles sous 3 angles : 1) l’entrepreneuriat hors des métropoles créatives dans les industries créatives et culturelles, 2) l’entrepreneuriat chez les minorités dans les industries créatives et culturelles et, enfin, 3) l’entrepreneuriat marginal (underground) dans les industries créatives et culturelles. Pour plus de détails sur les articles composant ledit numéro spécial, je vous invite à consulter la page suivante : https://www.erudit.org/fr/revues/ipme/2020-v33-n3-4-ipme05797/
A
Stacks Image 1233
Cooperation Strategies for a Business Ecosystem : The Case of Scientific Periodicals or How a Scientific and Commercial Activity Survive Turbulence

Depuis quelques années, Michelle Harbour et Jacques-Bernard Gauthier s’attardent aux périodiques scientifiques comme artefact résultant de pratiques sociales. L’accent est mis sur la dyade : chercheur et périodiques scientifiques. Dans ce papier et dans cette présentation, Michelle Habour et Jacques-Bernard Gauthier ont abordé le périodique scientifique en tant qu’activité commerciale : son écosystème d'affaires et les stratégies de coopération animant ce dernier.

Les travaux de Michelle Harbour et Jacques-Bernard Gauthier ont été présentés le 4 décembre 2020 dans la section "SIG13" du congrès de l'EURAM 2020 consacrée au management stratégique.
A
Stacks Image 1235
Stacks Image 1487

Une Subvention de développement Savoir : Équité, diversité et inclusion dans les industries culturelles: quel est le rôle des organismes culturels?

Le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada a accordé à Julie Bérubé (chercheure principale), Jacques-Bernard Gauthier (cochercheur) et Vivek Venkatesh (cochercheur et professeur à l'Université Concordia) une subvention en vue de la réalisation d'un projet de recherche poursuivant les 5 objectifs spécifiques suivants : (i) documenter les pratiques et les perceptions relatives aux questions d’équité, de diversité et d'inclusion chez les artistes; (ii) documenter les pratiques et les perceptions relatives aux questions d’équité, de diversité et d'inclusion chez les organismes culturels; (iii) analyser le compromis entre les systèmes de valeurs des artistes et des organismes culturels face aux questions relatives à l'équité, la diversité et l'inclusion; (iv) explorer la complémentarité entre la théorie de la structuration de Giddens et la théorie de la justification de Boltanski et Thévenot afin de jeter un regard différent sur les pratiques (décrites en i et ii) et sur le compromis (décrit en iii) et enfin (v) outiller les publics cibles (organismes culturels) à l’élaboration et la mise en œuvre de politiques, d’ateliers de formation et de matériel d’accompagnement en équité, diversité et inclusion pour les artistes et les employés œuvrant au sein des organismes.

Les contributions de Jacques-Bernard Gauthier à ce projet de recherche s'arriment aux défis à relever sur le plan, d'une part, méthodologique quant à l'étude des pratiques, et, d'autre part, théorique quant à complémentarité potentielle entre Giddens et Boltanski et Thévenot.
Stacks Image 1218